Entre 1993 et 1995, le parc Disneyland a vu naître plusieurs nouvelles attractions principales. Dans les tourmentes financières généreusement relayées par les médias à partir de 1993, le président de cette époque Philippe Bourguignon, avait compris qu'il était indispensable de créer de nouvelles attractions pour faire venir et revenir la clientèle. D'une part il fallait satisfaire les amateurs de sensations fortes et d'autre part, ceux qui préféraient des animations plus familiales.

La première des nouveautés fut Indiana Jones et le Temple du Péril, ouverte à l'été 1993 juste à temps pour la saison estivale. Construite en quatre mois (un temps record), l'un de ses objectifs était de réduire la file d'attente de Big Thunder Mountain très souvent engorgée. Première attraction comportant un looping dans un parc Disney et inaugurée en présence de George Lucas, elle fut rapidement victime de son succès. Un accident grave (une rupture d'essieu suite à un freinage provoquant un arrêt brutal, occasionnant sur deux personnes une côte fêlée pour l'un et une mâchoire abîmée pour l'autre) noircira cependant le tableau en entraînant une fermeture administrative pendant plusieurs mois.

Ensuite, suivirent en 1994 des attractions familliales à Fantasyland Le pays des contes de fées et Casey Junior, le petit train du cirque (rejoints par Les pirouettes du vieux moulin, attraction abandonnée depuis). Sans oublier deux nouveaux "espaces", considérés par Disney comme des attractions : Le passage enchanté d'Aladdin à Adventureland et Les mystères du Nautilus à Discoveryland.

Cette dernière "attraction" a suscité par ailleurs l'ire de très nombreux visiteurs. Annoncée à grand renfort de communication comme l'une des nouveautés majeures du parc, l'attraction des Mystères du Nautilus consistait en une visite à pied, par groupes, du sous-marin du capitaine Nemo, avec pour seul effet une apparition de la pieuvre géante, censée attaquer le submersible. Mais les effets étaient bien gentils et n'avaient rien de bien impressionnant. Devant la protestation des visiteurs, qui s'attendaient à vivre de véritables aventures sous-marines, l'attraction fut vite reprogrammée afin que les visites ne se fassent plus par groupes, mais par flux continu avec apparitions régulières de la pieuvre. L'attraction se transforma ainsi en "passage" pour limiter les déceptions. Les Mystères du Nautilus regorgent néanmoins de détails extraordinaires, tant la reconstitution de ce sous-marin est vraiment méticuleuse.

Entre-temps, certaines attractions "peu rentables" fermèrent définitivement leurs portes. Ce fut le cas des Canoës indiens ou chaque visiteur se voyait remettre une pagaie pour une petite séance sportive sur les Rivers of the Far West, autour de Big Thunder Mountain !

Enfin en 1995, la mise en orbite de Space Mountain constitua la grosse cerise sur le gateau. La nouveauté attira de nombreux adeptes, tant et si bien que certains confondaient l'entrée des Mystères du Nautilus avec celle de Space Mountain !

Après cette date, ce fut un peu le vide… Hormis de nouveaux spectacles ou parades, les seules nouveautés en terme d'attractions ont consisté en une transformation d'installations existantes : le film en trois dimensions Captain Eo avec Michael Jackson céda la place à Chérie, j'ai rétréci le public en 1999. Sans oublier Indiana Jones qui proposait en 2000 de faire le Temple à l'envers (principe abandonné depuis l'année dernière). Faire du neuf avec du vieux en quelque sorte…

Et depuis, mis à part les petits Walt Disney Studios ouverts en 2002, on a encore refait du neuf avec du vieux avec Space Mountain Mission 2 ! La prochaine vraie nouvelle attraction sur le parc Disneyland (qui reste néanmoins une transformation d'une installation existante) ouvrira au printemps 2006, soit sept ans après la dernière nouveauté originale Chérie. Vous pourrez aider Buzz l'Éclair à combattre le vilain Zorg dans une attraction interactive originale et promise à un grand succès.