Chez Disney, comme dans toute autre entreprise ou organisation, personne n'échappe à la théorie du yoyo. Un jour on exécute telle décision, un autre jour on revient en arrière et encore un autre on change tout. Un process tout-à-fait normal sinon rien n'avancerait !

Le secteur de la restauration est un bon exemple. À l'ouverture d'Euro Disneyland en 1992, on avait mis les petits plats dans les grands, y compris dans la restauration rapide. En effet, un parc situé au cœur d'un pays à la gastronomie réputée se devait de placer la barre très haut dans son offre de restauration quelle qu'elle soit. Mais par la suite, avec l'évolution de la situation financière ou des stratégies de l'entreprise, certains restaurants ont changé de nom, d'organisation ou de spécialités.

Côté organisation tout d'abord. Dans les restaurants avec service au comptoir vous aurez remarqué qu'il y a une caisse pour deux files d'attente, chaque file étant servie alternativement. Ce principe, au premier abord curieux, avait été temporairement abandonné dans les années qui suivirent l'ouverture du parc. Les caisses avaient été déplacées au niveau du comptoir, avec un système similaire aux autres McDo, Quick, Burger King (ah Burger King...) et compagnie. Dans les faits, le système classique ne donna pas satisfaction et le système originel fut vite remis en place !

Côté spécialités, on trouvait au Last Chance Café de délicieuses frites de patates douces. L'Explorers Club, les Épices Enchantées et le Café des Visionnaires proposaient de savoureux plats exotiques. Las, ces trois restaurants sont devenus respectivement le Colonel Hathi's (pizzas), Hakuna Matata (le thème africain a cependant été conservé) et… le bureau des passeports annuels ! Quant à l'Hypérion, cet énorme restaurant proposait des burgers à composer soi-même grâce à un généreux bar à salade pour choisir vos ingrédients et sauces favoris. Et à Adventureland, on pouvait trouver des chariots de vente ambulante proposant des fruits exotiques dont certains très difficiles à trouver dans votre épicerie ou grand magasin habituel : mangoustans, caramboles, etc.

Et bien aux dernières nouvelles, le café Hypérion vient de remettre en selle le principe du "do it yourself burger", avec cependant un choix de garnitures et sauces assez limité. Comme quoi, les idées, ça s'en va et ça revient…