Le lancement de Vélib', les vélos en libre-service à Paris, me rappelle une initiative sympathique qu'avait prise la direction d'Euro Disney à l'approche de l'été 1997 il me semble, je ne suis plus très sûr de la date !

En dehors des allées du parc, qui ne sont qu'une partie émergée de l'iceberg, existe une infrastructure routière interne desservant "par l'arrière", les attractions, les restaurants, les boutiques, les bâtiments techniques, les bureaux, etc. Bien évidemment, à l'exception des camions de livraison, des véhicules utilitaires et des rares voitures autorisées, aucun autre engin motorisé n'est admis sur ces voies privées, y compris les voitures personnelles des cast members. Il faut dire qu'il aurait été difficile de faire circuler plusieurs centaines de voitures sur ces voies !

Un service de navettes par autobus permet néanmoins aux cast members de se déplacer facilement d'un point à l'autre du parc. Fonctionnant comme une ligne d'autobus classique, avec ses arrêts, ses itinéraires, son tableau de roulement, ce sont les mêmes bus qui servent pour les navettes vers les hôtels.

Le bâtiment du costuming (le lieu où les employés se changent), était à l'époque assez excentré. Arriver par le RER ou par le parking employés, ressemblait parfois à un parcours du combattant et nécessitait ainsi près d'une dizaine de minutes de trajet obligé, et bien entendu, non rémunéré.

Afin de faciliter le déplacement des employés, le management avait ainsi eu la bonne idée, à l'approche des beaux jours, de nous mettre à disposition tout un parc de vélos entièrement gratuits ! Tout de jaune vêtus (sans doute une référence volontaire ou involontaire aux vélos jaunes de La Rochelle), ces vélos allaient révolutionner les déplacements en backstage. Cette initiative rencontra d'ailleurs un très grand succès immédiat. La vie des coulisses de Disney était tout d'un coup rythmée par ces nouveaux engins à deux-roues bien pratiques lorsque la navette tardait à arriver où si l'on était trop éloigné d'un arrêt de bus.

Les bicyclettes étaient en libre-service et pouvaient être déposées absolument n'importe où, la règle étant qu'il était interdit de se les approprier. Tout vélo qui reposait pouvait donc être repris par n'importe quel autre cast member. Bien évidemment, certains petits malins, après être arrivés à leur attraction, rangeaient leur petite reine dans un petit local technique, histoire de le retrouver en fin de journée pour repartir plus vite au costuming… Il faut dire qu'à certaines heures, il était difficile de trouver des vélos aux points stratégiques !

Dans tous les cas, voir des gens habillés en Pirates, Big Thunder Mountain, Indiana Jones, Small world, Space Mountain, Peter Pan... se croiser à vélo était un spectacle pour le moins insolite !

L'année suivante, l'opération vélos jaunes avait été reconduite pour notre plus grand bonheur. Puis l'année suivante, je quittais la société. Je ne sais pas si cela a ensuite été poursuivi les années suivantes ni quand ça s'est arrêté. Cast members, n'hésitez pas à apporter votre éclairage !