Sans forcément avoir une culture d'entreprise exacerbée, la création et le maintien de la motivation sont les clés de voûte essentielles à l'épanouissement de tout salarié. Cela dit, à moins d'obtenir un poste de rêve dans l'encadrement, ne comptez pas sur Disney pour faire fortune ! L'oncle Picsou gère ses deniers au plus près.

Ce qui restait néanmoins sympathique chez Disney, c'étaient les petites surprises réservées aux membres du personnel. Car à cette époque, le management avait compris que pour motiver les troupes, il fallait également créer des petits plus montrant la gratitude de l'entreprise vis-à-vis de l'engagement et la motivation des salariés. C'était du donnant-donnant, car mieux vaut un employé heureux que malheureux. Au moins, il est plus productif !

Je me souviendrais toujours de ma première "cast member party" en 1995. C'était au mois de juin, le même mois où Space Mountain dans sa première version venait d'être inaugurée. L'ensemble du parc était en ébullition et tous les yeux étaient rivés sur cette aventure spatiale d'un genre inédit.

À cette époque, chaque division avait sa fête. Celle des attractions se déroulait à la discothèque Hurricanes, entièrement privatisée à cette occasion. Un buffet somptueusement garni de spécialités internationales toutes plus délicieuses les unes que les autres attendaient nos papilles qui palpitaient déjà d'extase ! Sans oublier l'open bar, des animations et un DJ aux commandes, on avait l'impression d'être dans une véritable soirée VIP de grande classe !

Mais la folie des grandeurs fut de courte durée. Au fil des années, tout cela s'est un peu perdu et lors de ma dernière année en 1998, il n'y avait plus une fête estivale par division, mais une grande fête générale pour tous les employés, façon barbecue géant dans le parking des employés.

Lorsque l'on travaillait pendant les fêtes de fin d'année, le management avait toujours la délicatesse de déposer aux attractions, avant que nous n'arrivions, des petites gâteries : chocolats, pâtisseries, rafraîchissements… Et l'effet Space Mountain a été spectaculaire : pour la première fois, le parc faisait des bénéfices et la première prime de résultats a pu être versée aux salariés.

Toujours concernant les fêtes de fin d'année, je me souviens également quand le parc était réservé aux salariés pendant deux soirées (afin que chaque cast member en profite à tour de rôle). On pouvait ainsi, après le discours du p-dg depuis la gare de Main Street, profiter des attractions alors opérées par les équipes du management, qui redevenaient ainsi des opérateurs l'espace d'une soirée ! Une bonne occasion de les taquiner en jouant les visiteurs enquiquinants ! Avec cela nous avions également des remises exceptionnelles en boutique et des menus spéciaux dans les restaurants et une animation au café Hypérion, avec le "talent show" annuel des cast members (des saynètes souvent hilarantes interprétées par les salariés notamment sur le quotidien de l'entreprise).

C'était la bonne époque ! Aujourd'hui, il y a sans doute toujours des soirées cast member, mais je pense qu'elles n'ont plus le faste d'autrefois…